API dérange ?

(actualisé le ) par André CARDIN, Richard FAURE

Bonjour,

Suite à l’invitation du Directeur Académique du Cher (M. Cottet), nous étions lundi 3 octobre 2016
dans les locaux de la DSDEN du Cher (Direction des services départementaux de l’éducation nationale) à une rencontre avec les fédérations FCPE et PEEP afin de faire un petit bilan de la rentrée et de la préparation des élections des représentants des parents d’élèves.

Pour l’API, Richard Faure et moi-même (André Cardin) assistions à cette rencontre.
Tout de suite avant que M. Cottet ne soit présent, une des représentantes de la PEEP nous a interpellé directement :
"Vous n’avez aucune légitimité à participer à cette réunion, car vous n’adhérez pas à une fédération ou union nationale de parents d’élèves. Et nous avons été informé qu’il y avait plein d’API et qu’il y avait une fédération des associations de parents indépendants."

Puis, M. le Directeur académique arrive et la rencontre commence...
Première question de la représentante de la PEEP : Pourquoi l’API est présente ?
Réponse de M. Cottet :
- Cette rencontre est un point presse et j’invite qui je veux !

Seconde remarque de la représentante de la PEEP :
"Quand l’API est présente dans un établissement, nous ne pouvons pas participer aux commissions que l’on désire. Cela est pénalisant pour nous."
Réponse de M. Cottet :
- Plus il y a de parents représentés, meilleur cela est."

Bref, durant cette rencontre, Richard et moi avons constaté que nous dérangions la représentante de la PEEP !

C’est dommage car l’important devrait être que les parents soient le mieux et le plus représentés. D’ailleurs, l’API n’hésite pas à associer les autres associations dans des actions locales dans l’intérêt de la représentation des parents et des élèves aux conseils de classe.
En 2015, après l’élection du CA, l’API a initié à PEM une campagne d’adhésion sur un document unique financé par les 3 associations. A renouveler cette année.
Des représentants de la PEEP avaient félicité "en aparté" cette initiative.
A l’API, notre seul objectif est la meilleure représentation des parents d’élèves quelque soit leur choix de représentativité. Nous le respectons.

Ce qui dérange surtout la PEEP (la FCPE a des adhérents "plus militants et fidèles"), c’est que là ou l’API est présente, la PEEP est peu représentée et donc, n’a pas, ou plus le nombre d’élus au CA des établissements et dans les commissions.

Il y a apparemment de plus en plus de parents qui ne se reconnaissent pas dans certains objectifs (représentativité nationale) des autres associations.
C’est pour cela que l’API a été créée et ne se fédère pas ! Elle concentre ses ressources localement. Et ces parents ne souhaitent pas financer des structures nationales.

André Cardin